SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 July 2022, Saturday |

Abou Charaf confirme: pas de cas de monkeypox au Liban

Le chef du Syndicat des médecins à Beyrouth, Charaf Abou Charaf, a répondu à ce que le Dr Mohammad Fahmy Kharroub a dit au sujet de la présence de deux cas de monkeypox au Liban en confirmant: « Il n’y a pas encore de cas de monkeypox au Liban. »

Il a également souligné que le Syndicat avait tenté de contacter le médecin pour compléter les informations qu’il avait transmises à ce sujet, mais il s’est avéré qu’il ne s’appuyait que sur les médias pour publier ses informations.

Il a souligné que ce médecin n’est pas enregistré auprès du Syndicat et n’a donc pas le droit de travailler au Liban, appelant tous les médias à n’accueillir que des spécialistes officiels du Syndicat médical ou du ministère de la Santé publique pour parler de cette question.

Abou Charaf a également demandé à tous les médecins de ne pas parler du sujet sans l’autorisation préalable du syndicat, faute de quoi ils feront l’objet de poursuites disciplinaires, notant que toutes les personnes nées avant 1977 ont reçu le vaccin contre la variole et sont donc immunisées, et les mesures préventives consistent à ne pas s’approcher de la personne infectée en premier lieu, en plus de se laver les mains.

Il a appelé à ne pas avoir peur et à ne pas paniquer, car cette variole est très différente du virus Corona.