SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 September 2021, Saturday |

Abou Charaf met en garde…

Le capitaine des médecins de Beyrouth, Charaf Abou Charaf,a souligné que « de nombreux secteurs peuvent reprendre leur travail mais la sécurité sanitaire si elle disparaît ne revenait plus. »

Il a confirmé, dans une interview télévisée, que « le syndicat a fait des appels à plusieurs reprises et demandé le soutien des personnes concernées, « afin que nous puissions sauver la santé des citoyens », et cela n’a abouti à rien.

Il a appelé à fournir le carburant pour les hôpitaux, les médecins, les infirmières et les infirmiers afin qu’ils puissent effectuer leur travail.Il a averti que la poursuite de cette situation est très dangereuse,en disant si la situation perdure, nous devrons arrêter de travailler ou émigrer.