SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 September 2021, Friday |

Abyad: Les agents de la santé sont plus fatigués que leurs patients

Le directeur de l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri,Firas Abyad, a publié une série de tweets sur Twitter, dans lesquels il a déclaré:

«Le nombre de cas quotidiens de Corona au Liban est toujours élevé, bien qu’il soit bien inférieur au nombre de cas que nous avons atteint lors de la dernière vague.Il est à noter que notre hôpital a reçu de nombreux patients préalablement vaccinés ou infectés par le virus, et cela est sans doute dû au mutant delta le plus contagieux.

Une autre note est le grand nombre de demandes reçues pour transférer des patients Corona des services d’urgence d’autres hôpitaux vers notre hôpital, en raison du manque de lits.Il est clair que de nombreux hôpitaux n’ouvrent plus leurs services Corona ou exigent d’importantes sommes supplémentaires de la part des patients.

Ce qui est le plus inquiétant cette fois, est que les agents de santé semblent plus fatigués que leurs patients. Les conditions de vie et de travail sont devenues insupportables.Le Liban maintiendra-t-il un faible taux de mortalité dus au Corona malgré tous les défis?

Pour les médecins et les infirmières, le plus frustrant est qu’ils sont impuissants sachant que leurs patients souffrent du manque de médicaments et de fournitures médicales.Prendre soin des patients au Liban est devenu comme conduire un canot dans une tempête qui fait rage, une expérience amère que de nombreux préféreraient l’éviter, alors ils partent.

Il n’y a pas beaucoup de bonnes nouvelles pour rendre les gens heureux, malgré son grand besoin.La seule exception est la précipitation de parents et d’amis à l’étranger pour aider par toutes les manières possibles.Les personnes en situation de crise ont besoin de sentir qu’elles ne sont pas seules et que les secours sont sur le point d’arriver. »