SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Affirmation saoudo-koweïtienne de la nécessité de réformes globales au Liban

Aujourd’hui, vendredi, le Royaume d’Arabie saoudite et l’État du Koweït ont souligné la « nécessité de mener des réformes globales pour que le Liban surmonte ses crises et confine les armes aux institutions étatiques légitimes. »

Ces propos ont été tenus dans une déclaration conjointe publiée à l’issue d’une visite du prince héritier d’Arabie saoudite, le prince Mohammed bin Salman, au Koweït, à l’issue d’une tournée dans les pays du Golfe qu’il a entamée depuis Oman, en passant par les Émirats, le Qatar et Bahreïn, jusqu’au Koweït, qui était la dernière étape.

Le communiqué a également souligné la nécessité que « le Liban ne soit pas un terrain propice à tout acte terroriste et un incubateur pour les organisations et les groupes qui visent la sécurité et la stabilité de la région, et une source de trafic de drogue qui menace la sécurité des sociétés dans la région et dans le monde. »

Vendredi soir, le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman a quitté le Koweït, dernière escale de sa tournée dans les pays du Golfe, et a rencontré l’émir du Koweït, cheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

La visite a porté sur la coopération bilatérale, les questions d’intérêt commun et l’unification des positions sur les questions régionales et internationales.

Cette tournée dans les pays du Golfe a précédé le sommet des dirigeants du Conseil de coopération des États arabes du Golfe dans sa quarante-deuxième session, qui se tiendra ce mois-ci dans la capitale saoudienne, Riyad.