SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Al-Abyad: Nous ne devons pas atteindre le choléra endémique

Le ministre intérimaire de la Santé, Firas Al-Abyad, a souligné que « le développement des infrastructures et des réseaux d’eau et d’égouts est un environnement d’incubation pour le choléra ».

Il a souligné qu' »il y a des municipalités qui ont été proactives dans la protection de leurs zones contre l’épidémie ».

Il a ajouté dans une interview à « Voix du Liban »: « Nous avons besoin de deux gouttes de chlore pour stériliser chaque litre d’eau ».

Il a souligné que « le problème n’est pas hors de contrôle, mais si nous n’agissons pas rapidement et avec soin, il peut devenir dangereux et devenir incontrôlable, nous ne devons donc pas atteindre le choléra endémique ».

Al-Abyad a également souligné que « le premier nombre de vaccins contre le choléra que nous avons obtenus sera remis à l’équipe médicale, et 600000 de ces vaccins seront destinés aux personnes de plus de 60 ans, et le prix sera payé par le Haut Commissariat aux Réfugiés ». . »

Il a poursuivi : « Nous travaillons sur le deuxième lot, et les vaccins sont gratuits, et le vaccin est annuel par voie orale, et ses effets secondaires sont minimes. »

D’autre part, Al-Abyad a souligné : « Nous envoyons le médicament contre le cancer directement au patient et nous le suivons. » Il a poursuivi, « 70% des patients ont reçu le médicament », soulignant que « nous n’avons pas supprimé la subvention des aiguilles immunitaires.

Pour sa part, le chef du service d’oncologie et d’hématologie de l’hôpital Hôtel-Dieu, le professeur Fadi Nasr, a indiqué qu' »il y a une amélioration dans l’approvisionnement en médicaments anticancéreux, et nous encourageons que certains médicaments restent dans le cadre du protocole ».