SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

Al-Asmar : la grève ouverte jusqu’à l’obtention de notre droit

Les employés et ouvriers de la Société des Eaux du Liban Sud ont effectué un sit-in, à l’invitation de leur syndicat, devant l’entrée de l’établissement à Sidon, avec la participation du président de la Confédération générale des travailleurs du Liban (CGTL), Bechara Al-Asmar et la présence du Président du Syndicat Imad Al-Dika, du Secrétaire Ali Ramal et des membres du Syndicat.

Les manifestants ont déclaré « la grève ouverte après l’échec de toutes les tentatives de s’asseoir et de dialoguer avec l’administration de leur institution pour exiger la réalisation du droit et répondre aux demandes des ouvriers et des employés en améliorant leurs salaires, en modifiant les termes de référence pour les ouvriers et les employés des stations, et en arrêtant le recrutement aléatoire. »

Le Dr Al-Asmar a prononcé un discours à cette occasion, dans lequel il a souligné « La légitimité des revendications des manifestants », et a déclaré : « En temps normal, il est interdit de nuire au travailleur, alors comment en ces jours exceptionnels que nous vivons où le travailleur paie le prix de tous les malheurs commis par les politiciens dans le pays. »

Puis le chef du syndicat a fait une déclaration au nom des manifestants, dans laquelle il a déclaré « la grève ouverte jusqu’à ce que les revendications des travailleurs et leur équité soient satisfaites par l’amélioration de leurs salaires, la modification des termes de référence des travailleurs des stations et du travail, l’arrêt des recrutements aléatoires, qui ont conduit à l’effondrement des finances de l’institution, la création de structures administratives alternatives, le non-respect des règlements et des lois, et le non-respect de la hiérarchie administrative. »