SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Al-Asmar : la levée des subventions sans aucune limite conduira à des désastres

Le président de la Confédération générale des travailleurs du Liban (CGTL), Béchara Al-Asmar, a confirmé que « les choses vont de mal en pis après l’augmentation de tous les prix des carburants », et a déclaré que « nous sommes confrontés à une catastrophe décrite, qui risque de se détériorer encore, et le bidon d’essence risque de passer à 400 000. Par conséquent, la question doit être traitée rapidement avec des cellules de travail permanentes. »

Dans une interview à la radio, Al-Asmar a appelé à « un dialogue vers un niveau minimum de solutions, car l’accord précédent avec le gouvernement précédent était de ne pas lever la subvention avant le lancement de la carte de financement, en plus du lancement d’une carte de médicaments, et aucun accord précédent n’a pris son chemin vers la mise en œuvre avec le gouvernement actuel. »

Il a ajouté : « Il doit y avoir un mouvement permanent parce que nous sommes dans une crise exceptionnelle, et le dialogue avec le lancement de la carte de financement est très important », s’interrogeant : « Comment le barème des prix des carburants est-il installé sans la présence d’un représentant de la Confédération générale des travailleurs du Liban, et nous demandons que la TVA soit suspendue sur les dérivés du pétrole. »