SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 May 2022, Wednesday |

Al Asmar : La subvention doit être maintenue sur la farine qui est utilisée pour le pain et l’extra

Le président de la Confédération générale des travailleurs libanais (CGTL), Bechara Al-Asmar, a déclaré dans un communiqué : « Nous avons appris qu’il y a une mesure importante et dangereuse que le ministère de l’Économie et du Commerce peut prendre concernant la levée de la subvention sur la farine supplémentaire qui est utilisée. dans la fabrication du pain français, des gâteaux et de tous les produits de miche. Cette étape affectera également les ouvriers et les pauvres et affectera négativement le prix de la manqousha, par exemple, mais sans s’y limiter, dont le prix peut atteindre plus de dix mille livres, ainsi que le prix des gâteaux, qui sont devenus la nourriture des personnes âgées et des enfants au lieu du lait qui a été perdu des marchés et est devenu Son prix est faux.

Il a ajouté : « Il y a beaucoup de problèmes autour du secteur des minoteries et du secteur de la boulangerie avec la fluctuation des prix du blé à l’échelle mondiale et avec le manque de certaines matières de base dans la fabrication du pain comme la levure et le sucre, qui sont censés être subventionnés. à cela le coût du diesel, qui peut ne pas être disponible également aux prix du marché et le coût de l’entretien, qui menace la continuité de ce secteur.

Il a poursuivi : « L’Union générale du travail réitère, une fois de plus, la nécessité de maintenir les subventions sur la farine utilisée pour le pain et extra afin de préserver les moyens de subsistance de la population face à la crise économique grave et étouffante que traverse le pays, et souligne la prix d’une liasse de pain – la liasse de pain pour les pauvres.Le syndicat s’adresse au ministère de l’économie.Ne pas prendre des décisions difficiles dans la vie sans consulter l’avis des spécialistes et des intervenants des syndicats et de de la Confédération générale des travailleurs libanais.