SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Al-Asmar met en garde contre l’accélération de l’effondrement

Le chef de l’Union générale du travail, Bechara Al-Asmar, a mis en garde contre « l’accélération de l’effondrement » et a appelé à « une pause de solidarité et de coopération qui soulage les souffrances des citoyens et limite leur émigration ».

Et il a averti dans un communiqué que:« la question de la levée des subventions au blé, la réticence de la Banque mondiale à financer les importations d’énergie en provenance d’Égypte et de Jordanie, la hausse des prix des dérivés du pétrole et donc l’augmentation des prix des générateurs électriques, et la question de l’augmentation les prix des communications sans évaluer les répercussions sur les consommateurs a été augmenté ».

Le projet du Capital control, a été introduit tardivement avec sa dictature qui n’est pas soumise à un examen ou à une responsabilité, l’escalade de la violence, des vols et des attaques, et la hausse du taux de change du dollar avec l’hystérie de la hausse des prix des matières premières.

Il a demandé:« Cette décision délibérée n’indique-t-elle pas de mauvaises intentions cachées qui attendent les Libanais et ne contribue-t-elle pas à un nouvel effondrement et à une nouvelle crise? »

Il a appelé à « une pause de solidarité, de coordination, de coopération et de sacrifice qui prépare un plan de redressement et de redressement qui redonne l’espoir perdu aux Libanais et soulage leurs souffrances et leur quête d’émigration ».