SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Al-Asmar: Quelqu’un va prendre l’initiative de mettre fin à cette situation anormale ?

Le président de la Confédération générale des travailleurs libanais (CGTL), Bechara Al-Asmar, a déclaré que les crises se multiplient de jour en jour à divers niveaux économique, social, vivant, éducatif, médical et environnemental.

Dans un déclaration, il a souligné que la crise de l’électricité a aggravé les problèmes et a amener à des difficultés dans le port de Beyrouth, ce qui a fortement affecté la sécurité alimentaire, d’autant plus que le port de Beyrouth est la seule porte d’importation des denrées alimentaires.

Il a souligné que les générateurs du port ont également besoin du fioul, et il ya un manque de Fioul sur les marchés, ce qui a affecté négativement le mouvement des travaux dans le port de Beyrouth, notamment en ce qui conerne plus précisement, le déchargement des navires de blé, qui doivent continuer à travailler 24 heures sur 24.

Al-Asmar a déclaré : « Le syndicat de Travail vous demande la nécessité de donner de l’électricité 24 heures sur 24 dans le port de Beyrouth afin de pouvoir travailler et de garantir les besoins du pays en produits alimentaires et en matières premières.  »

Il a poursuivi: « Le syndicat de travail, lance également un appel à toutes les personnes concernées pour former un gouvernement de sauvetage, et cela aujourd’hui avant demain car la situation s’aggrave. »

Il a ajouté : « La faim s’est produite et les gens n’ont pas la capacité d’assurer leurs besoins élémentaires, et la question ce pose: Est-ce que Quelqu’un va prendre l’initiative de mettre fin à cette situation anormale ?