SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 May 2022, Sunday |

Al-Asmar: former un gouvernement immédiatement ou la grande explosion

Le président de la Confédération générale du travail, Bechara Al Asmar, a estimé que « l’effondrement économique auquel le pays a atteint est la responsabilité du système au pouvoir et des gouvernements successifs depuis plus de trente ans. »
Il a déclaré aujourd’hui dans un communiqué: »Nous voyons quotidiennement les dirigeants politiques annoncer l’approche de l’obscurité globale,et chaque parti met la responsabilité du côté opposé, tandis que les Libanais attendend en rang devant les stations-service, les pharmacies et les supermarchés.Le chômage ne cesse pas de monter et la monnaie nationale perd chaque jour ce qui reste de sa valeur réelle.Et les commerçants mettent les prix de leurs marchandises à 14 500 LBP.De même,les propriétaires de générateurs menacent de légaliser le rationnement et d’augmenter l’allocation d’abonnement à des niveaux imaginaires et le gouverneur de la Banque du Liban décide de continuer à subventionner le diesel pour les générateurs, tout en hésitant de signer la loi d’importation de carburant pour la Compagnie d’électricité, et tout cela est financé par l’argent des déposants », notant que « l’inquiétude de toutes les catégories libanaises, y compris les travailleurs, les industriels, les commerçants et les travailleurs du secteur du tourisme, est intensifiée par le menace de coupures d’électricité, arrêt des services de l’institution « Ogero », et coupure de tout type de communication sur Internet, les téléphones portables et tous les autres services.
Il a souligné que « la formation d’un nouveau gouvernement capable de faire les réformes nécessaires est devenue une demande nationale, arabe et internationale ». Soit former ce gouvernement immédiatement et sans aucune excuse illusoire et sans intérêts personnels et partisans, soit la ruine totale et la grande explosion.
Il a conclu: »Nous espérons que la réunion, qui se tiendra au palais du gouvernement à 6 heures ce soir, dirigée par le Premier ministre Hassan Diab, avec les personnes concernées par la question de l’électricité, aboutira à des solutions efficaces. »