SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Al-Bawab à Sawt Beirut International : Nous n’irons pas sur la bonne voie qu’après un accord avec le FMI

Le leader économique Basem Al-Bawab a confirmé dans une interview à Sawt Beirut International que les négociations avec le Fonds monétaire international étaient suspendues en raison du vide présidentiel et gouvernemental.

De plus, il n’y aura pas de réformes ni d’évolution sur la scène économique dans la période à venir, d’autant plus que nous arrivons à une période de vacances où les activités politiques sont quelque peu interrompues.

Al-Bawab a également souligné que tous les pays du monde sont préoccupés par des questions autres que libanaises, telles que la guerre ukraino-russe, la question de Taiwan et de la Chine, et d’autres problèmes dans le monde, tels que l’inflation aux États-Unis. d’Amérique et l’effondrement des actions, du bitcoin et des monnaies numériques.

Al-Bawab pensait qu’à la lumière de ces crises mondiales, le Liban resterait embourbé dans ses crises internes, qui s’aggraveraient de plus en plus avec la hausse du taux de change du dollar et l’échec à approuver aucune des réformes requises et l’absence de toute l’argent de l’étranger dans le pays.

Al-Bawab a souligné que nous n’assisterons à aucun changement dans la situation politique et économique.

Nous verrons également plus de grèves avec des employés s’abstenant d’aller travailler et il y aura une sorte de chaos.

Al-Bawab a souligné que le Liban n’a pas encore pris le bon chemin pour sortir de ses crises, après que les conditions économiques, financières, de vie et sociales ont atteint un stade qui est le pire du genre, soulignant que nous n’allons pas continuer sur la bonne voie jusqu’à la conclusion de l’accord avec le Fonds monétaire international, qui pourrait prendre plus d’un an, à l’été 2023.

Il a souligné que la détérioration en cours au Liban se reflétera dans les secteurs public et privé. Il a indiqué que le Liban restera dépendant de l’aide étrangère, des subventions et du poumon externe du Liban uniquement, tandis que le poumon interne restera bloqué indéfiniment.