SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Al-Halabi: Il faut mettre l’année scolaire au sommet des priorités nationales

Le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Abbas al-Halabi, a inspecté la Direction générale de l’enseignement professionnel et technique à Dekwaneh, où il a rencontré le directeur général, Hanadi Berri, et les chefs d’intérêt: Hicham Sukariya, Joseph Younis, Mounir Khoury, Ghassan Cheito et Tony Rachid, en présence du directeur du cabinet du ministre Ramza Jaber, et du conseiller aux médias Albert Chamoun.

Le Ministre a été informé par le Directeur général des affaires du secteur, de ses préoccupations et de ses besoins urgents, ainsi que des préoccupations de la direction quant à la nécessité d’obtenir les budgets nécessaires pour permettre à la Direction de procéder à des examens professionnels officiels face à une importante pénurie budgétaire.

Le Directeur général a également présenté les conditions des instituts et des écoles professionnels et techniques , leurs besoins en hydrocarbures pour assurer l’électricité et le financement de l’approvisionnement opérationnel des départements, des usines, des laboratoires et des hôtels, notant qu’il y a peu d’incubation et de soutien d’un certain nombre de grandes municipalités pour quelques professionnels afin de fournir de l’électricité et de l’eau.

Elle a également présenté la question de l’offre d’incitatifs pour que l’organisme d’enseignement puisse y assister, a fait référence aux efforts du ministre pour inclure l’enseignement professionnel et technique dans les 90 dollars et a révélé que les dossiers étaient presque terminés en attendant la signature.

Halabi a déclaré « L’enseignement professionnel est le levier économique du pays et doit être soutenu afin de réfléchir positivement à la création d’emplois et à la création de petites et moyennes entreprises pour les diplômés qualifiés de l’enseignement professionnel ».

Il a souligné le travail visant à « développer une nouvelle stratégie pour le secteur qui observera le développement rapide du marché du travail et la nécessité de suivre les disciplines modernes et les approches développées . Nous travaillons et travaillons continuellement avec les donateurs et les organisations internationales pour fournir des équipements modernes et des dépenses opérationnelles ».

Il a ajouté « Le décret sur le paiement des 35% dus aux travailleurs du secteur pour la dernière année universitaire, qui s’élève à 35 milliards de lires, nécessite une réunion du cabinet, et il a demandé au président de la République une approbation exceptionnelle pour le signer avec d’autres appels d’offres s’il n’est pas possible de tenir une réunion du cabinet. La situation générale pèse lourdement sur tous les secteurs, en particulier sur le secteur éducatif, professionnel et productif ».

Le ministre a remercié les professeurs et les administrateurs « qui travaillent dans des circonstances très difficiles, viennent aux bureaux et participent aux préparatifs parfois sans frais ».

Ensuite, le ministre Al-Halabi, Berri et la communauté ont visité le centre pour développer des questions d’examens, de correction et de publication des résultats, et ont également inspecté les bâtiments de la Direction les bureaux des intérêts et des départements et ont félicité le personnel, les entrepreneurs et tous les employés pour assurer l’avancement du travail dans des circonstances difficiles.