SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Al-Rahi: Aucun parti n’a le droit d’imposer sa volonté aux Libanais et la neutralité est la solution

Le patriarche maronite, le cardinal Saint Bechara Boutros-Rahi, a souligné lors de la messe qu’il est regrettable que certains responsables et utilisateurs de l’action politique au lieu de lutter contre la pauvreté connaissent l’appauvrissement de citoyens en les rendant plus défavorisés et plus chômeurs.

Al-Rahi a souligné qu’aucun parti n’a le droit d’imposer sa volonté aux autres Libanais, de perturber les relations avec le Golfe, de perturber le travail du gouvernement, de paralyser le rôle du pouvoir judiciaire ,de créer une atmosphère de menace et de promesse pour la société, et les responsables n’ont pas le droit de tout regarder et d’espérer l’approbation de telle ou telle équipe, ce qui est la perte de dignité et l’humiliation en particulier.

Si certains considèrent la neutralité comme un fardeau difficile, nous y voyons la seule solution pour sauver le Liban. Al-Rahi a souligné que les responsables sont lents à faire face à la crise aiguë avec les États du Golfe et que l’épuisement du temps nous amène à l’attrition économique et vivante, difficile à résoudre et nuit aux intérêts des Libanais.

Il a demandé « Quelle logique permettrait-elle de geler le travail du gouvernement, les réformes et les négociations internationales ? »

Il a déclaré « Tout ce qui se passe aujourd’hui est totalement contraire à notre système démocratique, à ce que nous avons dans le conflit d’États et d’axes et à ce que nous avons à faire avec l’autodétermination des autres peuples à un moment où nous sommes incapables de déterminer notre propre destin ».