SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 August 2022, Tuesday |

Al-Rahi: Ce que nous avons atteint aujourd’hui est honteux et insultant

Le patriarche maronite, le cardinal Mar Beshara Boutros Al-Rahi, a annoncé qu’il mettait tout en œuvre pour pousser les parties à reprendre les réunions gouvernementales, considérant qu’il s’agit de la question la plus importante pour préserver le progrès des institutions de l’État et restaurer la confiance dans le pays.

Al-Rahi a estimé que ce que nous avons atteint aujourd’hui est tragique, honteux et insultant pour la patrie et les citoyens.

La position du patriarche Al-Rahi a été citée par le doyen du Conseil maronite, l’ancien ministre Wadih Al-Khazen, qui a déclaré après la réunion qu’il avait assuré le patriarche qu’il n’y avait aucun moyen d’activer les installations de l’État et de revitaliser le mouvement économique, sauf en accomplissant au fond les élections législatives et le Président de la République à la date constitutionnelle.

Au contraire, le pays tout entier est en danger si cette imprudence continue.

Selon Al-Khazen, l’avis était unanime sur la nécessité de retirer le volant dans les services de l’Etat.

En plus de raviver les institutions constitutionnelles qui représentent le gouvernement comme un symbole de son caractère sacré, de son prestige et de sa présence active dans la communauté internationale.