SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Al-Rahi: Il n’y a pas d’exceptions à l’enquête sur l’explosion du port

Le patriarche maronite Mar Beshara Boutros Al-Rahi a affirmé que « notre peuple est en colère contre les politiciens parce qu’ils sont toujours préoccupés par des questions triviales de quotas et de comptes et entravent les solutions politiques, éducatives et vivantes disponibles ».

Lors de son sermon du dimanche, Al-Rahi a appelé « le pouvoir judiciaire à poursuivre les monopoleurs et les contrebandiers loin des pressions politiques et sectaires.  »

Il a ajouté: « Nous encourageons l’expansion des raids, la fermeture des passages frontaliers et la prévention de la contrebande, car toute mesure administrative reste inefficace tant que les passages ne sont pas fermés.  »

Il a déclaré: « Le Liban a besoin de réconciliation, en particulier parmi les fonctionnaires.  »

Il a ajouté: « Il est du devoir de chacun de se consulter et de se rassembler afin de prendre des décisions nationales pour pousser l’État à changer sa politique avant le grand effondrement. »

Concernant les enquêtes sur l’explosion dans le port de Beyrouth, il a déclaré : « Nous sommes contre la politisation de l’enquête sur la question portuaire, son sectarisme et son obstruction, et contre l’exclusion de quiconque de l’interrogatoire et contre la transformation du juge d’instruction en accusé.  »

Al-Rahi a poursuivi: « Nous tenons à respecter les sanctuaires et les références, mais l’atmosphère chargée ne tolère pas plus de tension et l’ouverture de batailles secondaires. »