SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Al-Rahi : Pour une position décisive pour désamorcer l’explosion des relations entre le Liban et le Golfe

« Au début de la semaine dernière, il a pris une initiative nationale, car il n’était pas permis de regarder sans action, alors que la recherche de solutions est de la responsabilité de tous, en particulier à la lumière des dangers que le gouvernement arrête la réunion », a déclaré le patriarche maronite Saint Beshara Boutros-Rahi.

Il a déclaré « Après avoir vu l’étrangeté de l’attaque politique contre le système judiciaire, et nous avons vu avec douleur la détérioration continue de l’économie et de la vie et l’augmentation de la pauvreté à 75% de la population libanaise, le taux de chômage supérieur à 35%, et nous avons vu nos jeunes migrer et nos familles mourir de faim, nous avons invité les hauts fonctionnaires à assumer leurs responsabilités, à agir efficacement, à faire face aux événements avant qu’ils ne se produisent et à mettre fin à la détérioration économique et sécuritaire, qui ne sauvera personne ».

Il a ajouté « La réalisation la plus importante que les forces politiques peuvent faire est de ne pas être entraînées dans le jeu des États, car le Liban est basé sur le principe de partenariat et de neutralité, alors que la principale préoccupation est que tout le monde devrait invoquer la constitution ».

Il a dit « Ce que fait le pouvoir judiciaire est conforme à la constitution et mérite d’être soutenu, et le pouvoir judiciaire doit achever ses enquêtes sur l’affaire de l’attentat à la bombe du port d’une part, et l’affaire Ain Al-Rummana d’autre part, loin de tout compromis ou politisation, parce que le pouvoir judiciaire est un droit et une justice pour le bénéfice de tous et ne confond pas les affaires, et rien n’est supérieur au droit des martyrs et des blessés du port ».

Il a déclaré « Ce gouvernement, que nous avons attendu pour se soulever au Liban et rétablir ses relations, a été entravé par l’enquête judiciaire sur l’explosion du port, alors qu’aujourd’hui la crise avec l’Arabie saoudite et les États du Golfe, qui est multi-raisons et accumulée, nuira au Liban et aux intérêts des Libanais, nous attendons donc avec impatience que le président de la République et le Premier ministre prennent une mesure décisive pour désamorcer l’explosion des relations libano-golfe, et cette étape vise à défendre le Liban et les Libanais à l’intérieur et à l’étranger» .