SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Al-Sabah de Ain al-Tineh : Nous n’interviendrons pas dans les affaires libanaises au sujet du rôle du Hezbollah

Après sa rencontre avec le président du Parlement, Nabih Berri, à Ain al-Tineh, le ministre koweïtien des Affaires étrangères, Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, a confirmé que « son pays n’a nommé personne au poste d’ambassadeur au Liban », appelant à « l’application des résolutions de la légitimité internationale ». Il a ajouté : « Nous n’interviendrons pas dans les affaires libanaises au sujet du rôle du Hezbollah. »

En réponse à une question sur la coïncidence de sa visite avec les préparatifs des élections et la réticence du Premier ministre Hariri à y participer, Al-Sabah a répondu : « Premièrement, il n’y a pas d’ingérence dans les affaires intérieures du Liban, et deuxièmement, la visite ne s’écarte pas des trois messages que j’ai transmis hier. »

Et il a poursuivi : « Le premier message exprime la sympathie, la solidarité et l’amour pour le peuple libanais frère, et le deuxième concerne le fait que le Liban ne doit pas être une plate-forme pour toute agression verbale ou physique. Quant au troisième, c’est le désir de tous que le Liban soit stable, sûr et fort, et que la force du Liban soit une force pour tous les Arabes, et que cette question devienne une réalité par l’application de la légitimité internationale et des résolutions arabes dans ce domaine. »

Il a également nié avoir adressé au président Berri un message au Hezbollah, expliquant que « la visite n’avait pour but que de présenter les mêmes idées que j’ai présentées hier au président Najib Mikati et dans la matinée au président Aoun, et que j’ai ensuite présentées au président Berri. »

Le ministre koweïtien avait annoncé qu’il « porte un message koweïtien, des pays du Golfe, des pays arabes et internationaux, sous forme de propositions de mesures et d’idées pour rétablir la confiance avec le Liban. »