SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

António Guterres: le soutien à l’armée libanaise et aux institutions de sécurité est essentiel à la stabilité du Liban

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit heureux de retourner au Liban, déclarant : « J’ai eu une réunion réussie avec le président Michel Aoun et je l’ai remercié pour son hospitalité. J’ai également exprimé l’appréciation des Nations Unies et de la communauté internationale pour la générosité du Liban dans l’accueil de nombreux réfugiés en raison du conflit en Syrie ».

Lors d’une conférence de presse conjointe avec Aoun au palais de Baabda, António Guterres a déclaré qu’il était venu au Liban avec un message simple que les Nations Unies sont solidaires du peuple libanais.

Il a déclaré « Les élections de l’année prochaine seront la clé, et le peuple libanais doit être fortement impliqué dans le processus de choix de la façon dont le pays va progresser .Je tiens à souligner que le soutien international continu à l’armée libanaise et à d’autres institutions de sécurité est essentiel à la stabilité du Liban. J’exhorte tous les États membres à poursuivre et à accroître leur soutien. »

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies a entamé sa visite officielle de trois jours au Liban en rencontrant le Président de la République libanaise. Il rencontrera également plus tard le président Nabih Berri, le Premier ministre Najib Mikati, ainsi qu’un certain nombre de chefs religieux et de représentants de la société civile.

En hommage aux victimes de l’explosion du port de Beyrouth, le secrétaire général observera une minute de silence au port, a indiqué le bureau de l’ONU à Beyrouth dans un communiqué. Il effectuera également des visites sur le terrain au cours desquelles il rencontrera les personnes touchées par les multiples crises du pays. Enfin, le Secrétaire général se rendra au Sud-Liban pour rendre visite aux forces de la FINUL et visiter la Ligne bleue. Le Secrétaire général quittera le Liban le 22 décembre.