SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Aoudé: Jusqu’à quand le gouvernement restera-t-il en détention?

Le métropolite de Beyrouth et ses dépendances grecques orthodoxes, l’archevêque Elias Aoudé, a déclaré que « notre pays s’est transformé en une dictature déguisée, régie par la loi de la jungle.

Ceux qui ont recours à la loi dans notre pays sont les faibles, les humiliés et les opprimés, mais les forts et les autoritaires ne se soucient pas de la loi et n’accordent aucune importance ni respect à ses dispositions.  »

Il a ajouté: « Les officiels sont assis sur leurs trônes, lançant des positions et s’accusant les uns les autres, mais ils ne font rien pour arrêter l’effondrement, corriger la direction et lancer l’opération de sauvetage ».

Il considérait que « les positions verbales ne fonctionnent pas, et attribuer des responsabilités aux autres ne fonctionne pas. Tout le monde est responsable. Celui qui accepte la responsabilité doit faire son devoir, sinon il doit laisser sa place à ceux qui veulent travailler et économiser.  »

Et il a poursuivi: « Dans un pays où les fonctionnaires respectent leur pays et leur peuple, ont-ils besoin de compromis pour accomplir la plus simple de leurs fonctions, et pour participer au conseil des ministres et aux autres réunions?

Combien de temps le gouvernement restera-t-il détenu et l’autoflagellation se poursuivra-t-elle? Ceux qui perturbent le travail des institutions savent-ils qu’ils poussent le pays à l’effondrement total?

Est-il possible de faire face à la catastrophe avec un gouvernement paralysé et indécis ?Le gouvernement n’est-il pas un groupe de travail qui gère les affaires du pays, et ce n’est pas un lieu de querelles et de règlements de comptes ?»