SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Aoudé: Le pouvoir politique entrave le travail du pouvoir judiciaire et empêche la justice

L’archevêque Elias Aoudé, alors qu’il présidait des funérailles pour les âmes des victimes de l’explosion du port, a confirmé que les fonctionnaires sont occupés par eux-mêmes et que la plupart de nos fils ont quitté le pays à la recherche d’un toit pour les abriter ou à la poursuite d’un travail qui leur assurerait une vie décente dans un pays qui les embrasse.

Il a ajouté: « Les responsables des temps humains ne se soucient pas du bien-être des citoyens, nous appelons donc tout le monde à ne pas compter sur les présidents, car ils n’ont aucun salut. »

Et il a poursuivi : « Comment les fonctionnaires se tiendront-ils devant la chaire de Dieu, et que répondront-ils ? Et comment confrontent-ils leurs enfants et petits-enfants quand ils leur demandent qui a fait sauter Beyrouth et pourquoi ? Mais comment dirigent-ils leur conscience ? Deux ans ont mis fin à un crime que personne n’accepterait pour Beyrouth.

Il a souligné que les auteurs du crime jouissent toujours de leur liberté alors que le peuple de Beyrouth souffre et que deux ans se sont écoulés, et que le pouvoir judiciaire n’a pas été en mesure de révéler la vérité car l’influence politique entrave son travail et empêche la justice.