SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Aoudé: Notre pays souffre parce que les Libanais acceptent l’humiliation

Le métropolite de Beyrouth et ses dépendances pour l’archevêque grec-orthodoxe Elias Aoudé a estimé que « le Liban traverse ce qu’il traverse car tout le monde compromet la vérité, sa dignité et la dignité de citoyen ».

Dans son sermon du dimanche de la cathédrale orthodoxe grecque Saint-Georges, au centre-ville de Beyrouth, Aoudé a demandé: « Respectez-vous ceux qui monopolisent la nourriture, les médicaments et le carburant et les refusent aux nécessiteux afin de récolter des bénéfices, ou qui entravent la formation d’un gouvernement dont nous avons désespérément besoin en raison d’un intérêt ou d’une demande?

Comment un citoyen peut-il faire la charité à ceux qu’il a élus pour défendre ses intérêts et parler en son nom, alors qu’ils ne pensent qu’à leurs intérêts ?  »

D’autre part, il a affirmé aux chrétiens que « notre pays souffre parce que les Libanais ne sont pas fidèles à la vérité, mais plutôt marchandent, font la paix, se manifestent, acceptent l’humiliation et ne se soulèvent pas contre le mensonge ».

Odeh croyait que « notre pays a besoin de fonctionnaires qui travaillent avec honnêteté et humilité, et d’un peuple audacieux.  »

En outre, Aoudé a appelé le peuple libanais à ne pas « participer, sciemment ou inconsciemment, à ce qui est comploté contre le peuple ».

Il a ajouté: « Ne profitez pas de la douleur des gens pour devenir riche.  »

Il a conclu: « N’oubliez pas que tout a une fin. « 

    la source :
  • An-Nahar