SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Aoun à Chypre en septembre

Les services du Palais présidentiel préparent la visite du président Michel Aoun à Chypre en septembre prochain pour participer au sommet tripartite libano-chypriote-grec, qui devait se tenir en juin de l’année 2.19 et a été reporté en raison des développements politiques à Chypre à mars 2020, mais sa convocation a capoté avec l’apparition de la pandémie de Corona.

Selon les informations d’Al Markaziya, les trois présidents signeront sept accords dans les domaines de la coopération sécuritaire, de l’éducation, du commerce économique et de la coopération culturelle, en plus d’un accord dans le domaine du tourisme, qui comprendra une initiative stratégique appelée la Route des Phéniciens. Les accords seront signés
sur la base du respect du droit international et des objectifs et principes de la Charte des droits fondamentaux des Nations unies.

Parmi les sujets importants sur lesquels les dirigeants des trois pays s’accorderont, citons le maintien de la sécurité et de la stabilité dans la région, la prévention de l’infiltration d’immigrants illégaux et la coopération en matière de sécurité pour repousser les bateaux de la mort transportant des migrants du Liban et de la Syrie par la mer, ainsi que le travail visant à réduire la charge du Liban dans l’accueil des réfugiés syriens en recherchant des organisations internationales pour leur retour en toute sécurité dans leur pays.

Le sommet vise à renforcer la consultation politique et l’échange de visions sur les moyens de relever les défis auxquels est confrontée la région de la Méditerranée orientale, en particulier les efforts de l’Union européenne pour aider le Liban financièrement et économiquement afin de lui permettre de se remettre de sa crise aiguë, et la coopération dans le domaine pétrolier.

Il convient de noter que les deux pays européens organisent des sommets trilatéraux similaires depuis environ une décennie avec l’Égypte et Israël.