SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Aoun à la Conférence virtuelle de soutien au peuple libanais : le Liban compte sur vous, ne le laissez pas tomber

Dans son discours prononcé mercredi lors de la conférence virtuelle de soutien au peuple libanais, le président de la République, le général Michel Aoun, a déclaré :

Vos Majestés, Vos Altesses, Vos Excellences,

Un an s’est écoulé depuis que la calamité a frappé le cœur de Beyrouth, et c’est toujours une plaie saignante dans la conscience de tous les Libanais ; la quête de la vérité et de la pleine justice est toujours la revendication de chaque Libanais et un droit évident, en particulier pour ceux qui ont subi une perte de cœur, les parents des victimes tombées en ce jour fatidique.

Je me suis déjà engagé devant les Libanais à servir la justice et à demander des comptes à tous ceux dont l’implication est prouvée par l’enquête. Aujourd’hui, je réitère ma promesse que personne n’est au-dessus des lois, quel que soit son rang.

Que la justice aille jusqu’au bout des enquêtes et des procès, jusqu’à ce que les faits soient révélés et jusqu’à ce que la justice souhaitée soit rendue.

Mesdames et Messieurs,

Un an après la catastrophe du 4 août 2020, les répercussions dévastatrices se répercutent encore à tous les niveaux, humanitaire, social, économique, sanitaire et éducatif, aggravant ainsi les crises qui assaillent notre nation.

Le Liban traverse actuellement les moments les plus difficiles : un taux de pauvreté record, la pandémie de Covid-19, une grave pénurie de médicaments. Par conséquent, le Liban ne peut plus attendre des solutions régionales ou plus larges.

Il ne fait aucun doute que le Liban a besoin de toute l’assistance et du soutien de la communauté internationale, après avoir déterminé les besoins et les priorités, notamment :

– Une assistance humanitaire, sociale et sanitaire grandement nécessaire ;

– une assistance qui garantit la fourniture continue des services de base vitaux dans les situations d’urgence, notamment dans le secteur de la santé et dans l’entretien des infrastructures d’eau et d’électricité ;

– une assistance qui assure les besoins de notre soupape de sécurité, l’armée libanaise et les forces de sécurité.

Par ailleurs, réhabiliter, développer et réexploiter pleinement le port de Beyrouth – artère de l’économie libanaise – est pour nous une nécessité impérieuse et une priorité absolue, et tout effort international est le bienvenu à cet égard.

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui, nous sommes dans une nouvelle phase. J’espère qu’un gouvernement sera formé, un gouvernement capable de mettre en œuvre les réformes nécessaires, de préparer les prochaines élections législatives et, en parallèle, d’instaurer la confiance avec nos partenaires internationaux et de tendre la main au Fonds monétaire international. Nous devons souligner dans ce contexte que le montant qui bénéficiera au Liban en septembre prochain des droits de tirage spéciaux du FMI doit être utilisé avec prudence et de la meilleure façon pour faire face à l’effondrement et engager des réformes.

Je crois fermement que les procédures de vérification judiciaire des comptes publics sont nécessaires et obligatoires. J’ai promis aux Libanais de continuer avec eux malgré tous les obstacles.

Cher public,

En mon nom et au nom du peuple libanais, je souhaite remercier les États et les institutions frères et amis pour leur solidarité et pour l’aide qu’ils ont envoyée tout au long de l’année écoulée. Et aujourd’hui, je voudrais renouveler mes remerciements aux organisateurs qui – par un geste significatif – ont souhaité que cette conférence marque le premier anniversaire de la tragique explosion du port. Mes remerciements vont également à mon ami le Président Macron, au Secrétaire général de l’ONU, M. Guterres, et à tous les chefs d’État, dirigeants et responsables qui sont présents avec nous, ainsi que tous ceux qui ont soutenu le Liban dans sa crise actuelle.

Le Liban compte sur vous, ne le laissez pas tomber.

Merci.