SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2022, Wednesday |

Aoun blâme: Vos propos sont nuisibles

Le président de la République, Michel Aoun, a écrit sur son compte via « Twitter » et a déclaré : « Je regrette qu’une grande partie des responsables et des médias libanais ignorent la constitution et se noient dans des déclarations nationalement nuisibles sur la position du président ». et rôle.  »

Il a ajouté: « Le président commence à négocier les traités et accords internationaux, puis les conclut avec le Premier ministre, puis le Conseil des ministres et enfin la Chambre des représentants, aux termes de l’article 52 de la Constitution ».

Les propos d’Aoun sont intervenus après que le Hezbollah a intensifié le dossier de la démarcation de la frontière maritime, à travers l’annonce du député Muhammad Raad que le médiateur américain pour l’exploration gazière au Liban était venu au Liban ces derniers jours.

On pense que la position qui a été prise visait principalement et directement le médiateur américain et a indirectement affecté les efforts menés par Aoun et le chef du « Mouvement patriotique libre » Gibran Bassil pour conclure l’accord de démarcation avec Hochstein avant la fin de Le règne.

D’autant plus que Raad a été clair dans sa menace de garder le gaz « en dessous » dans les eaux libanaises à moins que nous ne l’investissions comme nous le souhaitions.

Cela signifie que les négociations indirectes ont été reportées à une date insignifiante.

D’autant que, dans les mois à venir, le Liban va être préoccupé par plus d’un dossier, dont les plus importants sont les négociations avec le Fonds monétaire international et les élections législatives, puis présidentielles.