SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Aoun est en colère de la violation de la Constitution

L’ancien président de la République, Michel Aoun, de Bkerké, a estimé que les droits ne sont pas protégés et qu’il y a violation de la charte et de la constitution.

Aoun a vu lors d’une visite à Bkerké, où il a rencontré le patriarche maronite, le cardinal Mar Beshara Boutros Al-Rahi, qu’il n’est pas permis de parler maintenant car la crise est si grande, expliquant qu’il n’est pas venu ici pour discuter des élections présidentielles.

Commentant les paroles du chef du Mouvement patriotique libre, Gebran Bassil, sur la possibilité de tenir une réunion chrétienne à Bkerké, il a déclaré: « Nous avons toujours été partisans du dialogue. c’est moi qui ai appelé au dialogue dès 2009 et il n’y a de solution que par le dialogue entre les parties, soit par un dialogue bilatéral entre moi et chaque équipe, soit par un dialogue inclusif, et le dialogue inclusif est plein de difficultés. »