SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Aoun et Mikati appellent à la mise en œuvre de réformes économiques qui peuvent alléger les difficultés des citoyens

Le Président de la République Michel Aoun a estimé qu’il est nécessaire aujourd’hui d’unir les efforts afin de faire face à la situation économique étouffante dont souffrent les citoyens et de trouver des solutions durables pour alléger leurs difficultés.

Les remarques d’Aoun sont intervenues lors de la session du Conseil des ministres qu’il a présidée aujourd’hui à Baabda pour discuter du dossier budgétaire. Aoun a appelé à surveiller les prix, à lutter contre les prix élevés, à appliquer des lois , à mettre en place des contrôles pour superviser les activités commerciales et adhérer aux bases scientifiques et juridiques pour déterminer les profits et les prix.

Aoun a également appelé à poursuivre les programmes pour soutenir les familles, à finaliser la carte de financement et les contrats mutuels pour les personnes ayant des besoins spéciaux. Il a souligné la nécessité de contrôler l’état des centres de soins de santé, d’améliorer leurs capacités pour leur permettre de fournir les services médicaux nécessaires et de sécuriser les médicaments contre les maladies incurables.

En outre, Aoun a estimé que le plan de relance financière et économique devrait inclure la détermination des pertes et de la manière dont elles sont réparties, la restructuration des banques, la recapitalisation et la restructuration de la Banque centrale, les réformes structurelles et la lutte contre la corruption par le biais d’un audit judiciaire.

Le Premier ministre Najib Mikati a déclaré : « Il est vital de réaliser les réformes requises, que ce soit par des décrets émis par le Conseil des ministres ou des lois approuvées par le Parlement. » Il a ajouté que les responsables devraient unir leurs efforts pour sauver le pays de la douloureuse réalité qu’il traverse, notant que les recettes sont presque égales aux dépenses avec un montant de 7000 milliards de LL pour la réserve budgétaire. L’orientation générale est de prêter attention aux aspects sociaux et vivants et de faciliter les conditions des citoyens et leurs affaires de santé et de soins.

Après avoir finalisé le dossier budgétaire, Mikati a déclaré que des sessions ciblées seront organisées pour étudier des secteurs spécifiques, dont les plus importants sont l’électricité, les communications et les déchets, à condition que le plan de relance économique ait été achevé pour être présenté au Conseil des ministres, et après son approbation, il sera présenté pour un large débat par diverses parties prenantes.