SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Aoun impose ses conseillers pour négocier avec le « FMI »… et le dossier d’Al-Tlel au Conseil judiciaire

La séance du Conseil des ministres, qui s’est tenue au Palais de Baabda sous la présidence du Président Michel Aoun et en présence du Premier ministre Najib Mikati et des ministres, s’est terminée il y a quelque temps.

À cet égard, le Conseil des ministres a renvoyé le dossier du bombardement d’Al-Tlel au Conseil judiciaire. Le gouvernement a également discuté de la possibilité que la banque du Liban accorde une avance de 200 millions de dollars au ministère de l’énergie pour résoudre la question du carburant pour l’électricité.

En même temps, le gouvernement a formé un comité ministériel chargé d’élaborer un plan économique pour les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI), et il comprend des conseillers du président Aoun Kordahi et Haddad.

Le gouvernement a donné une période de 3 semaines au comité ministériel pour fixer les termes de la négociation avec le FMI.

D’autre part, les informations d’An-Nahar ont révélé que le président Michel Aoun avait imposé la nomination des conseillers de son équipe au comité de négociation avec le Fonds monétaire international.