SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Aoun : Je créerai les conditions pour l’élection d’un président qui poursuivra le processus de réforme

Le président de la République, Michel Aoun, a souligné dans la célébration de l’occasion de la fête de l’armée, que la fête cette année approfondit les significations en raison de l’ampleur des défis auxquels est confrontée l’institution militaire en raison des conditions économiques difficiles.

Aoun s’est adressé aux officiers diplômés en disant: « Aujourd’hui, vous avez reçu une épée symbolisante dans la marche militaire, alors cherchez à en faire un mot d’intégrité face à la corruption et un travail inlassable pour soutenir la vérité sans discrimination. »

Il a ajouté: « Pour la première fois lors de la cérémonie de remise des diplômes des officiers, le nombre d’officiers masculins est égal à celui des officiers féminins, un point culminant de la porte que j’ai ouverte aux femmes lorsque j’ai pris le commandement de l’armée pour être parmi les officiers dans l’institution militaire. »

Il a poursuivi : « En plus des défis de sécurité auxquels vous avez la responsabilité de faire face, l’ampleur de la vie et les difficultés économiques auxquelles les militaires sont confrontés augmentent, comme sa famille et une grande partie de ses compatriotes. Soyez confiants que je suis n’épargnant aucun effort pour atténuer ces difficultés. »

Il a expliqué que « le Liban est affecté par les développements régionaux et internationaux rapides, et nous cherchons, à la lumière de l’atmosphère chargée d’événements, à maintenir notre pays à l’écart de toutes interactions et influences. »

Il a affirmé notre attachement à nos droits sur nos eaux territoriales et nos ressources naturelles notant que  » le premier et dernier objectif des négociations indirectes en cours pour délimiter la frontière maritime sud est de préserver les droits du Liban. »

Il a poursuivi : « Je travaillerai de toutes mes forces pour créer les conditions appropriées pour l’élection d’un nouveau président qui poursuivra le processus de réforme ardu que nous avons entamé ».

Il espère que le sort des élections présidentielles ne sera pas similaire au sort de la formation du nouveau gouvernement, qui ne dispose pas encore des critères nécessaires pour être un gouvernement efficace capable d’assumer ses responsabilités maintenant et à l’avenir.