SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Aoun: Je suis agressé parce que je lutte contre la corruption

Le président de la République, Michel Aoun, a reçu le ministre des Affaires étrangères et des Émigrés, Abdallah Bou Habib, et a effectué avec lui une tournée d’horizon qui a porté sur les développements politiques et diplomatiques et les préparatifs faits par le ministère pour permettre aux Libanais dispersés à l’étranger de voter dans la élections législatives à venir et pour garantir toutes les exigences liées au processus électoral à l’étranger.

Aoun a poursuivi en parlant de la crise que traverse le Liban, notamment sur le plan économique et financier, qui a conduit de nombreux Libanais à un état d’extrême pauvreté.

Il s’est référé à ce qui se dit sur le processus de négociations indirectes avec Israël, soulignant que tout ce qui est dit sur la renonciation aux droits du Liban sur les frontières maritimes n’est pas vrai car ceux qui le lancent ne sont pas au courant de ce qui s’est passé lors des discussions, qui préserver les droits et les richesses naturelles du Liban, et c’est ce qui est important.

Le président Aoun a conclu en soulignant l’importance que le dialogue s’accompagne de la diffusion d’une culture de solidarité nationale pour lutter contre la corruption et préserver les différentes valeurs humaines et bonnes vertus afin de pouvoir continuer, soulignant que le dialogue est le point de départ pour obtenir des résultats fructueux.

En outre, le président Aoun a reçu une délégation du Collège universitaire de la non-violence et des droits de l’homme AUNOHR, qui comprenait son fondateur, le Dr Ugarit Younan, son président, Elham Kalab, et le vice-président de l’université, le Dr Abdel-Hussein Shaaban.