SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Aoun: Je suis conscient des nombreux problèmes dont souffre le secteur pharmaceutique

Le Président de la République, Michel Aoun, a affirmé à l’occasion du 73e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme que « aujourd’hui, le Liban est plus attaché que jamais au contenu et aux dispositions de cette déclaration, alors qu’il lutte pour consacrer le respect et la protection de ces droits auxquels il a toujours cru. »

Par ailleurs, Aoun a reçu le chef de l’Ordre des pharmaciens, Joe Salloum, à la tête d’une délégation de membres du nouveau conseil de l’Ordre.

A l’issue de l’entretien, Salloum a indiqué que « le souci des pharmaciens aujourd’hui est de préserver l’identité libanaise, qui est représentée d’abord par l’identité du médicament », demandant « l’aide du président Aoun pour lancer la carte de médicaments qui permet à chaque citoyen libanais de se procurer des médicaments en pharmacie. »

Il a ajouté: « nous voulons votre soutien pour que l’Ordre des pharmaciens retrouve la capacité d’inspection et les pleins pouvoirs d’inspection, afin que nous couvrons toutes les terres libanaises, en plus des centres de soins, des cliniques, des entrepôts et des pharmacies,pour maintenir la qualité du médicament et son prix officiel. »

A son tour, Aoun a affirmé qu’il est « conscient des nombreux problèmes dont souffre le secteur pharmaceutique au Liban, surtout dans la dernière étape, en termes de manque, de contrebande et de stockage, jusqu’à toutes les formes de violations ».

Et il a estimé que « la carte médicaments contribuerait aussi à contrôler les prix, et à partir de là elle doit être effectuée », soulignant « son rejet de toute attaque contre les pharmaciens ».