SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Aoun: Le Liban s’est engagé à mettre en œuvre la résolution 1701

Le président de la République, le général Michel Aoun, présidera, cet après-midi à 15h30, au palais de Baabda, la séance du cabinet que le Premier ministre Najib Mikati a convoquée, avec 18 points à son ordre du jour.

La plus importante d’entre elles est la présentation par le ministère de l’Intérieur et des Municipalités d’une étude sur l’adoption du mécanisme du « Megacenter » lors des élections législatives de 2022, en plus de la présentation par le ministère de la Justice des recommandations du comité ministériel formé pour examiner la question de la construction de silos à blé dans le port de Beyrouth qui risque de tomber, ainsi que la proposition du ministère des Déplacés d’activer le dossier du retour des déplacés syriens dans leurs foyers.

Le président Aoun avait reçu le ministre de la Justice, le juge Henry Khoury, et discuté avec lui des questions liées à son ministère, en plus des délibérations dans les commissions ministérielles, notamment la commission qui a « discuté » de la question du « Megacenter ».

Le président Aoun a reçu le ministre du Tourisme Walid Nassar et le consul du Liban en Toscane (Italie) Charbel Shbeir et son frère Paul. Ils ont présenté les projets évoqués par le ministre Nassar lors de sa récente visite à Florence et les entretiens qu’il a eus avec des responsables italiens.

Le président Aoun a reçu la coordonnatrice spéciale des Nations unies au Liban, Joanna Wronecka, et a discuté avec elle des grandes lignes de la communication qu’elle entend soumettre au Conseil de sécurité de l’ONU le 17 mars sur la situation au Liban et la mise en œuvre de la résolution 1701.

Le président Aoun a réitéré à l’ambassadeur Joanna Wronecka « l’engagement du Liban à mettre en œuvre la résolution 1701 et à soutenir le travail de la FINUL en coordination avec l’armée libanaise ».

Il a également affirmé son engagement à « œuvrer pour la tenue des élections législatives dans les délais, le 15 mai ».

L’ambassadrice Wronecka s’est dite satisfaite du soutien qu’elle a reçu du président de la République dans son travail de coordonnatrice spéciale des Nations unies au Liban.