SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Aoun: Le processus d’audit pénal a commencé

Le Président de la République, le Général Michel Aoun, a informé le Coordonnateur Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Liban, l’Ambassadrice Joanna Runica, lors de sa rencontre avec elle ce matin, que le Liban commencera, après que le nouveau gouvernement aura obtenu la confiance, négocier avec le Fonds monétaire international dans le but de trouver des solutions pratiques aux conditions économiques actuelles conformément au plan de relance.

Le président Aoun a indiqué que l’attention se concentrera en particulier sur les aspects sociaux et sur les cas de pauvreté vécus par un pourcentage élevé de familles libanaises.

Le Président de la République a renouvelé l’engagement du Liban à mettre en œuvre la résolution 1701 sous tous ses aspects, en respectant ses droits sur ses eaux et ses ressources naturelles, et la volonté de reprendre les négociations indirectes pour délimiter les frontières maritimes méridionales.

Le président Aoun a salué le partenariat des Nations unies dans les programmes de réformes que le nouveau gouvernement étudiera.

Le Président de la République a informé l’Ambassadeur Rooneska qu’il prononcera le discours du Liban devant l’Assemblée générale des Nations Unies vendredi après-midi prochain, heure de Beyrouth, via satellite, car les conditions internes l’obligeaient à ne pas se rendre à New York, en plus de la nécessité de suivre le rythme. avec le début des travaux du gouvernement.

Au début de la réunion, l’ambassadeur Rooneska a félicité le président Aoun pour la formation du nouveau gouvernement, soulignant que les organisations des Nations Unies travailleront avec eux pour réaliser ce qui a été déclaré dans leur déclaration ministérielle, notamment en ce qui concerne les réformes et la tenue des parlements élections dans les délais impartis, en plus de continuer à soutenir l’armée et les institutions de sécurité du Liban et de lui apporter l’assistance nécessaire.

L’ambassadeur Rooneska a souligné que le Conseil de sécurité se réunira le 9 novembre pour écouter un briefing sur la situation au Liban, notamment après que le gouvernement a été formé et a gagné la confiance à la lumière du programme de travail qu’il a soumis.