SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Aoun sauvera-t-il son mandat et le Liban?

Le président de la République, Michel Aoun, a ouvert la première page de sa dernière année de mandat, avec une situation difficile et dangereuse que le Liban n’a pas connue dans son histoire ancienne et contemporaine.

Le Premier ministre Najib Mikati a déclaré aujourd’hui depuis Glasgow : Nous sommes confrontés à un problème important et dangereux, et si nous ne le réglons pas, nous serons tombés dans ce qu’aucun de nous ne veut. »

Hier, le patriarche maronite, le cardinal Mar Bechara Boutros Al-Rahi, a appelé Aoun et Mikati à agir et a exprimé dans son sermon dominical son aspiration à ce qu’ils prennent « une mesure décisive pour résoudre la crise et rétablir les relations libano-golfes ».

Cette position signifie que la solution a une source libanaise, et que le Président de la République, avant tout autre, est capable de la trouver et de l’imposer.

Le général Aoun a accompagné son allié le Hezbollah, et lui a beaucoup donné avant et après son élection à la présidence de la République, lui donnant la majorité au Parlement.

Cependant, ce conflit a tourné après les déclarations du ministre de l’Information Georgs Kordahi.

Ce problème mérite-t-il, de la part du Président de la République, une posture qualitative et courageuse dans laquelle il dit au parti: « C’est fini, arrêtons-nous là et finissons-en »?

    la source :
  • Almarkazia