SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Aoun veut échapper à sa crise politique interne

Des sources politiques libanaises ont décrit l’annonce par le président Michel Aoun de son intention de déposer une plainte devant les instances internationales concernant le traitement de la question des Syriens déplacés, comme une échappatoire à sa crise politique interne. Les sources ont déclaré que le président Aoun a recours au dossier des Syriens déplacés chaque fois que son isolement interne s’intensifie et qu’il contribue directement aux crises politiques que le Liban a connues tout au long de son règne.

Selon « Al-Arab » ( journal publié depuis Londres), les sources ont été surprises par le fait que le président Aoun se préoccupe du dossier des réfugiés syriens, au moment où le Liban se heurte aux exigences constitutionnelles (formation d’un nouveau gouvernement et élections présidentielles).

Aoun a déclaré, lors de sa rencontre avec une délégation du Syndicat des travailleurs des médias audiovisuels, lundi, « Nous avons élaboré une étude juridique sur ce qui est stipulé par les lois locales, régionales et internationales concernant le traitement des personnes déplacées, et nous déposerons des plaintes dans les tribunes internationales pour obtenir nos droits, d’autant plus que la Syrie est disposée à rétablir les personnes déplacées et ne s’oppose pas à cette question. »

    la source :
  • Al-Arab