SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Approbation initiale du plan d’électricité

Après la session du cabinet, le ministre de l’information Abbas Halabi a annoncé l’approbation initiale du plan d’électricité après avoir accepté de mettre en œuvre la loi, qui réglemente le secteur de l’électricité, en particulier la formation de l’organisme de réglementation et l’établissement de ses membres conformément aux normes internationales.

Le Conseil des ministres s’est réuni aujourd’hui à Baabda pour discuter du plan d’électricité et d’autres dossiers émergents, et les informations préliminaires ont indiqué que le Conseil avait approuvé le plan, mais la session n’a pas abouti à sa conclusion.

Dans le même contexte, Halabi a révélé, lors de la présentation des décisions de la session, que le tarif électrique augmentera après l’amélioration de l`alimentation, à partir de 8 à 10 heures par jour, en tenant compte de la situation des personnes à revenus limités dont la consommation mensuelle ne dépasse pas 500 kilowatts, soulignant que le Conseil des ministres s’est engagé à ajuster le tarif électrique d’une manière graduelle en conjonction avec l’amélioration de l’alimentation dans des conditions qui permettent de couvrir les coûts, et de développer un plan pour améliorer la collecte par le biais de l’installation de compteurs.

Dans un autre contexte, il a annoncé la prolongation de mandat de la Commission de supervision des élections et la nomination de 3 nouveaux membres : le juge Ahmed Hamdan, le professeur Khalil Khoury et le professeur Nasim Al-Khoury.

En ce qui concerne le dossier de l’importation de nouveau blé en raison de la crise ukrainienne, le ministre de l’économie Amine Salam a renouvelé son appel à la nécessité de mettre en place des silots portuaires en raison de leur rôle essentiel dans la protection de la sécurité alimentaire, soulignant qu’il a demandé l’obtention d’une avance du trésor pour l’achat de blé afin de le sécuriser pour une période d’un mois ou plus et de répondre aux besoins du citoyen.

Salam avait révélé, auparavant, que le ministère cherchait à communiquer avec les pays producteurs de blé tels que l’Inde, l’Amérique et le Canada afin d’importer du blé tendre qui est utilisé dans la production du pain arabe, soulignant la nécessité de se dépêcher dans cette affaire et de réserver des quantités suffisantes le plus tôt possible avant que les prix mondiaux augmentent.