SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Après avoir insulté l’église et le patriarche… un procès devant le tribunal

Le chef du Mouvement pour le changement, Elie Mahfoud, a annoncé que « dans quelques heures, avec une équipe d’avocats, nous nous préparons à poursuivre le journaliste Ibrahim Al-Amin du journal Al-Akhbar pour avoir insulté le patriarche maronite, le cardinal Mar Bechara Boutros Al- Rahi, ainsi que pour avoir insulté l’église mère, l’église maronit.

Nous exigerons qu’il soit déféré devant le tribunal compétent, arrêté et jugé ».

De son côté, l’organe exécutif du Conseil général maronite, dirigé par l’ingénieur Michel Matta, a dénoncé, dans un communiqué, « ce qui a été émis par le journaliste Ibrahim al-Amin en termes de discours contre l’Église maronite, le sanctuaire de Bkerké et son histoire ».

Le conseil l’a considéré comme « dangereux et piégé». De plus, il a été surpris, « Comment un groupe de Libanais insiste pour contrarier le Patriarche Al-Rahi ».

Il a souligné que:« le rôle de Bkerké et de l’Église maronite dans l’élévation du statut du Liban et la préservation de sa vie privée est un message mondial au service de l’humanité ».