SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Après la session exceptionnelle… Mikati: La démission « n’est pas du tout possible » et nous allons travailler de cette façon

Le Premier ministre Najib Mikati après la séance du conseil des ministres:« Notre objectif est de préserver les équilibres dans le pays, et sur la base du principe de coopération entre les autorités, le Conseil a appelé à ce que la loi suive son cours sans aucune discrimination, et ni discrétion et pour les questions judiciaires à résoudre conformément aux lois par les piliers du pouvoir judiciaire, chacun selon ses attributions ».

Mikati a ajouté:« Le Conseil des ministres a convenu d’aborder la question judiciaire conformément aux lois applicables, et nous avons affirmé la mission du ministre de la Justice de développer une vision pour régler la situation judiciaire ».

Mikati a souligné:« Les droits des déposants doivent rester préservés et il sera demandé qu’aucun plafond ne soit imposé au retrait des salaires des banques ».

De plus, il a ajouté:« Le conseil a exigé que la loi suive son cours sans aucune discrimination ni discrétion, et que les questions judiciaires soient résolues conformément aux lois par les piliers de l’autorité judiciaire, chacun selon ses pouvoirs ».

Il a appelé l’Association des banques à ne pas se tourner vers les choses négatives et à coopérer avec nous pour sortir de la crise. Il a insisté sur le fait que:« Nous ne nous sommes pas réunis pour protéger les banques ou le gouverneur de la Banque du Liban, mais plutôt ce sur quoi nous travaillons, c’est pour protéger les institutions et le pays ». Et il a expliqué:« Plus de 90% de l’argent des déposants sera conservé par l’État libanais et sera payé ».

Par conséquent, Mikati a souligné que:« La démission n’est « pas du tout possible », et nous ne sommes pas sur le point de protéger qui que ce soit, mais plutôt nous protégeons des secteurs et des institutions.