SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Après les élections des Muftis des Régions…Un message de Deriane à toutes les forces politiques !

Le bureau médiatique de Dar Al-Fatwa a indiqué dans un communiqué que les élections du mufti local dans les régions de Tripoli, Akkar, Zahle, Rashaya, Baalbek-Hermel, et Hasbaya Marjeyoun ont été menées sur la base de la décision du Grand Mufti de la République, Cheikh Abdel Latif Deriane.

Le processus électoral a commencé dans les circonscriptions électorales, et après la fermeture des bureaux de vote, les opérations de triage ont commencé dans tous les centres de vote, et les gagnants ont été annoncés.

Le Grand Mufti de la République libanaise, Cheikh Abdel Latif Deriane, a approuvé les résultats des élections pour les muftis locaux des régions dans lesquelles les élections ont eu lieu : Le cheikh Mohammad Tarek Imam Mufti de Tripoli a obtenu 66,40 %, le cheikh Zayd Mohammad Bakkar Zakaria Mufti du Akkar a obtenu 45,56 %, le cheikh Ali al-Ghazawi, mufti de Zahle, avec 56,60 %, le cheikh Wafik Hijazi, mufti de Rashaya, avec 85,70 %, le cheikh Ayman al-Rifai, mufti de Baalbek-Hermel, avec 65 %, et le cheikh Hassan Dallah, mufti de Hasbaya-Marjeyoun, avec 80,95 %.

Le mufti Deriane a félicité les gagnants des élections, leur souhaitant de réussir dans leur parcours religieux et national et de servir les musulmans et les Libanais, demandant à Dieu de leur accorder le succès dans leurs nobles missions islamiques.

Il a également salué les efforts de l’équipe de travail qui a accompli toutes les procédures logistiques et administratives, ainsi que le bon déroulement des élections dans toutes les régions, et a remercié l’armée et les forces de sécurité intérieure pour avoir préservé la sécurité et la stabilité du processus électoral.

Le mufti Deriane a ajouté : « Ces élections sont un devoir islamique et patriotique qui a été accompli après de longues années d’absence de telles élections. »

Il a poursuivi : « Ce qui s’est passé aujourd’hui en termes d’élections des muftis est un message clair à toutes les forces politiques au Liban, pour se hâter d’élire un président de la république qui rassemble les Libanais et adhère à la constitution et au pacte national, en particulier le document de réconciliation nationale connu sous le nom d’accord de Taëf, qui a sorti le Liban du tunnel des conflits pour le mener à l’immensité de la patrie. »

Deriane a conclu : « Nous appelons nos frères et nos fils à adhérer à l’unité nationale, à ignorer les intérêts personnels et à développer une culture de la citoyenneté, afin que le Liban redevienne pour tous ses citoyens un pays arabe libre et indépendant, une oasis de dialogue, de diversité et de culture nationale visant à construire un État d’institutions et de droit. »