SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 September 2021, Saturday |

Araji : Il n’y a pas de progrès ni de recul

Le chef de la commission parlementaire de la santé, le député Assem Araji, a confirmé via Twitter qu’ « Il n’y a pas de gouvernement, et apparemment le gouvernement intérimaire va se poursuivre jusqu’à la fin de mandat de Aoun. Les gens ont atteint le stade du désespoir et de la frustration. Il y a un crime commis contre chaque Libanais, à cause du manque de responsabilité et de l’insouciance. »

D’autre part, des personnes bien informées ont déclaré au « ALiwaa » que tout nouvel élément dans le dossier du gouvernement n’a pas été enregistré, mais les négociations indirectes n’ont pas cessé, notant qu’elles ont cessé hier et que des contacts ont eu lieu samedi, notant que le dialogue est basé sur les mêmes ministères qui comprennent certains problèmes, à savoir le ministère de l’intérieur, le ministère des affaires sociales et le ministère de l’énergie. Et il y a quelques demandes émergentes de certains blocs, mais ce que l’on peut dire, c’est que les choses sont toujours en place, ce qui signifie qu’il n’y a pas de progrès ni de recul.

Les mêmes personnes ont précisé que les contacts sont censés bouger cette semaine, étant entendu que toute rencontre entre le Président de la République et le Premier ministre désigné est possible à tout moment, surtout si les communications constatent une brèche, à la lumière d’informations confirmées selon lesquelles le Président désigné ne se rendra pas à Baabda à moins qu’il n’y ait de réels progrès dans la publication des décrets.