SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Araji : Il n’y a plus d’hommes d’État

Le chef de la commission parlementaire de la santé, Assem Araji, a tweeté : « Des patients atteints de cancer ont manifesté devant l’ESCWA parce qu’ils n’ont pas reçu de médicaments et ils font fondre le cœur. Les équipements médicaux et les médicaments sont vendus sur la base des dollars du marché noir. La livre libanaise s’est effondrée. Les variations des coûts d’hospitalisation sont imaginaires. Le carburant n’est pas disponible, et la raison, ceux qui font obstacle à la formation du gouvernement. »

Il poursuit : « Malheureusement, il n’y a plus d’hommes d’État. La situation des personnes malades et du peuple est tragique. »