SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Araji : Le but est devenu clair

Le chef de la commission parlementaire de la santé, le député Assem Araji, a tweeté : « Trois présidents ont été chargés de former le gouvernement jusqu’à présent, et ils ont échoué. Le but est devenu clair : annuler l’accord de Taëf, qui a mis fin à la guerre civile destructrice, après quoi une nouvelle conférence fondatrice pour établir un contrat politique alternatif, pourrait nous conduire dans un tunnel sombre dont nous ne savons pas comment sortir. »

D’autre part, les avertissements internes et externes sur les conséquences de la chute du Liban dans le chaos et l’effondrement se sont intensifiés avec l’approfondissement de la crise économique et sociale, et la perturbation de la formation du gouvernement se poursuit depuis près d’un an.

Dans un avertissement décrit comme le plus fort émis par un haut responsable de la sécurité, le directeur général de la sécurité générale, le général de division Abbas Ibrahim, a appelé les forces de sécurité à persévérer, mettant en garde contre le chaos en cas de chute de l’État.

Dans un bulletin destiné aux Forces de sécurité générale, Abbas a déclaré : « La crise que traverse le Liban risque de se prolonger », avertissant que « la chute de l’État touchera tout le monde sans exception, et tout le monde sera confronté au chaos et aux tensions. »