SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2021, Monday |

Araji: Nous avons mis en garde contre la mauvaise politique de soutien qui a soutenu la contrebande

Le chef de la commission parlementaire de la santé, le représentant Assem Araji, a indiqué, dans une interview télévisée, que « la loi sur les médicaments qui est discutée au Parlement note la fabrication des médicaments au Liban et son contrôle de qualité, et note le prix des médicaments afin que il n’y a pas de différence entre les prix des médicaments au Liban et à l’étranger.

Soulignant que « cette loi combat les monopoles ».

Il a expliqué que « le pouvoir judiciaire doit rendre ses décisions sur la question des monopoles, et tous les partis politiques sont tenus de ne pas s’ingérer, car cette question est liée à la santé de la population ».

Considérant que « le secteur de la santé est au bord de l’effondrement, et donc les politiciens ne devraient mettre aucune couverture sur qui que ce soit ».

Il a souligné que « nous avons mis en garde contre la mauvaise politique de soutien qui encourageait la contrebande, et nous, en tant que comité, avons élevé la voix, mais personne ne nous a écoutés ».