SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2021, Sunday |

Araji : pour inscrire les équipements médicaux subventionnés et les revendre au prix du marché noir

Le chef du comité parlementaire de la santé, le représentant Assem Araji de la Chambre des représentants, a souligné que la subvention doit rester sur le lait maternisé et les médicaments pour les maladies chroniques.

Araji a appelé le ministre de la Santé du gouvernement intérimaire, Hamad Hassan, à enregistrer les équipements médicaux subventionnés et à les revendre sur la base du prix du marché noir, appelant le ministère de la Santé à déterminer leurs prix.

Parallèlement, Hamad Hassan a souligné que la question des subventions aux médicaments n’était pas une question d’humeur et qu’il fallait éviter les ventes aux enchères médiatiques qui sapent la confiance dans le secteur pharmaceutique au Liban.

Après sa rencontre avec le président Michel Aoun, Hassan a déclaré : « Nous voulons de la transparence dans les chiffres, et nous demandons qu’une lettre soit levée pour lever le secret bancaire sur les comptes subventionnés, spécifiquement pour les entreprises pharmaceutiques. »

Il a ajouté : « Son Excellence, le Président, nous a informés du plan vertical et horizontal qu’il a recommandé concernant la question de la vaccination, et nous l’avons informé du  » marathon  » qui sera organisé à chaque période. »