SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2021, Friday |

Ashkar annonce l’accord avec le ministère de l’Énergie pour permettre aux hôtels d’importer du diesel

Le chef de la Fédération des Syndicats du Tourisme, le Syndicat des Propriétaires d’Hôtels au Liban, Pierre Ashkar, a annoncé dans un communiqué qu’après l’escalade de la crise du diesel et la montée des cris des propriétaires d’établissements hôteliers,

«Nous avons mené des examens et communiqué avec les parties prenantes du gouvernement et du ministère de l’Énergie et de l’Eau, ce qui a abouti à un accord qui a permis aux établissements hôteliers d’importer du diesel au profit de leurs établissements.»

Il a souligné que « le ministère de l’Énergie et de l’Eau, à la suite de cette entente, a publié la résolution n° 169, qui permet aux établissements hôteliers d’importer du carburant diesel de l’étranger ».

Il a souligné que « afin d’accélérer ce processus, un mécanisme a été mis en place sous la tutelle du ministère et en accord avec l’une des sociétés d’importation de carburants, qui stipulait que chaque hôtel détermine ses besoins en gasoil pour une durée d’un mois afin qu’il puisse être livré la quantité requise par l’entreprise convenue.

Il a appelé les institutions souhaitant bénéficier de ce mécanisme à « communiquer avec le syndicat pour leur donner les informations nécessaires à cette fin ».

Il a souligné que « cette solution, imposée par les faits difficiles émergeant sur le terrain, qui empêchait la capacité des hôtels à se procurer du diesel, ou l’obtenir sur le marché noir à des prix exorbitants, dépassant son prix réel, non justifié, et contribuerait à un dans une large mesure à la continuité du travail des institutions Hôtel.  »

Il a souligné qu’il « cherche à élargir le cercle des bénéfices de cette décision, à diverses institutions touristiques, y compris les restaurants, les institutions de tourisme maritime, les appartements meublés et les maisons d’hôtes, d’autant plus que la décision du ministère de l’Énergie comprend tous les secteurs vitaux, y compris ces établissements. »