SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Assemblée des médecins : le gouvernement doit payer les cotisations des médecins

Dans un communiqué, le comité syndical du secteur central des médecins de l’Association des médecins libanais a appelé le gouvernement à « payer les cotisations des médecins pendant plus d’un an, car ils reçoivent actuellement des prestations en 2019 ».

« Le mouvement des comités médicaux dans la Bekaa, à travers une veillée de solidarité d’une heure, pour protester contre le retard de l’État dans le paiement des cotisations des médecins », a-t-il déclaré, ajoutant que « ces avantages sont le droit des médecins, qui travaillent pour un petit tarif payé un ou deux ans après la fin du travail médical, comme s’ils travaillaient presque gratuitement ». « La nécessité d’augmenter le tarif et de le lier à l’indice du coût de la vie, et de payer directement au médecin et non par l’intermédiaire de l’hôpital ou des comités médicaux, dans un court laps de temps ne dépassant pas trois mois, et de déterminer la valeur du tarif après une étude approfondie par les syndicats de médecins à Beyrouth et Tripoli, la situation économique générale et la valeur de la livre libanaise, la capacité financière du citoyen, et en coordination avec tous les organismes garants », a-t-il déclaré.

En conclusion, le groupe a appelé les conseils des syndicats de médecins de Beyrouth et du nord à « initier la convocation d’associations publiques exceptionnelles, dans la capitale et les provinces, pour prendre la décision appropriée, concernant l’annonce d’une grève générale, jusqu’à la réalisation des revendications chroniques et légitimes des médecins, afin d’éviter la poursuite de la série de leurs migrations à l’étranger ».