SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 October 2021, Tuesday |

Assiste-t-on à des surprises en séance gouvernementale demain?!

Des sources ont déclaré à LBCI: « Dans le dossier de l’enquêteur judiciaire dans l’affaire de l’explosion du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar, nous avons atteint la moitié du chemin.  »

Il a ajouté: « Le discours sur la suspension des sessions et la paralysie d’un gouvernement est absolument incorrect, mais les ministres du mouvement Amal et du Hezbollah complètent leur position, qu’ils ont exprimée lors de la session ».

La chaîne a déclaré qu’un des ministres du duo chiite a déclaré lors de la session que « nous devons nous débarrasser du juge Bitar à cause de ses actions ».

La chaîne Al-Jadeed a rapporté que « le juge du ministre de la Culture Muhammad Mortada a préparé un examen juridique au nom du duo chiite lors de la session du conseil des ministres, réfutant ce qu’il considérait comme des lacunes juridiques faites par l’enquêteur judiciaire dans l’affaire de l’explosion du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar, et lui demandant d’arrêter l’enquête.  »

Et la chaîne de poursuivre: « Le président de la République a aboli la séance du conseil des ministres, et elle reprendra demain après avoir pris des contacts pour remédier à la scission. »