SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 31 January 2023, Tuesday |

Avec la commémoration du bombardement du port…des opérations de « hit-and-run » entre les manifestants et les forces de sécurité

À l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de l’explosion du port de Beyrouth, les forces de sécurité ont dispersé, mercredi soir, des manifestants près du Parlement, tandis que des dizaines de personnes ont été blessées à la suite d’échanges avec les forces de sécurité et de jets de gaz lacrymogènes.

Les manifestants ont commencé leurs protestations devant le Parlement libanais, avant que les forces de sécurité interviennent en utilisant des canons à eau et en lançant des grenades lacrymogènes sur les manifestants.

Les manifestations qui se déroulent actuellement sont censées se rendre à 7 domiciles d’hommes politiques de premier plan dans la capitale, Beyrouth.

Et le compte des Forces de sécurité intérieure au Liban, via Twitter, a déclaré : « Des scènes qui montrent à l’opinion publique les attaques contre les éléments des Forces de sécurité intérieure et l’échec de certains manifestants à adhérer à des méthodes pacifiques pour exprimer leur opinion. »

Il a ajouté : « Ceux qui veulent appliquer la loi ne doivent pas nous demander de la violer. »

La Croix-Rouge libanaise a déclaré que le nombre de blessés à la suite des affrontements dispersés s’élevait à 54.

Plus tôt dans la journée de mercredi, des affrontements ont éclaté entre des manifestants, des partisans du parti des Forces libanaises et des partisans du parti communiste dans la rue Gemmayzeh à Beyrouth.