SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Avec la médiation des États-Unis…Les négociations pour la démarcation des frontières maritimes entre le Liban et Israël reprennent

Aujourd’hui, mercredi, Israël a annoncé la reprise des pourparlers sur la démarcation de sa frontière maritime avec le Liban.

Le ministère israélien de l’Énergie a déclaré que ces pourparlers reprendront la semaine prochaine, avec la médiation des États-Unis, selon ce qu’a publié l’agence « Reuters ».

Et le ministère a ajouté que la ministre de l’énergie Karen El-Harar rencontrera le représentant américain la semaine prochaine, dans le cadre des efforts visant à régler le conflit.

Il a été souligné que les pourparlers indirects entre Israël et le Liban ont été bloqués à plusieurs reprises.

Les pourparlers, dont le dernier a eu lieu le 4 mai, ont été interrompus après que chaque partie a présenté des cartes contradictoires montrant les lignes proposées pour la frontière, ce qui a déjà augmenté la superficie de la zone contestée.

Au début du mois dernier, la ministre israélienne de l’énergie, Karen El-Harar, a annoncé que Tel Aviv était prêt à relancer les efforts pour résoudre le différend avec le Liban sur la démarcation des frontières maritimes, mais elle n’accepterait pas que Beyrouth dicte les termes des négociations.

Les négociations étaient censées se limiter à une zone maritime d’environ 860 kilomètres carrés, sur la base d’une carte envoyée en 2011 aux Nations unies, mais le Liban a considéré qu’il s’agissait d’une carte basée sur des estimations erronées, et a exigé une zone supplémentaire de 1 430 kilomètres carrés, y compris des parties du champ de Karish, qu’une société grecque exploite pour Israël.