SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Avec le début des essais de Karish…Une mobilisation israélienne terrestre, maritime et aérienne

La chaîne hébraïque 12 a rapporté que l’armée israélienne est en état d’alerte dans la région nord par crainte d’une escalade avec le Liban en raison du test du pompage de la plate-forme de Karish.

La chaîne a confirmé que les commandants de l’armée ont renforcé les sorties aériennes et les patrouilles navales autour de la plate-forme, et que le déploiement des forces va changer le long de la ligne frontalière terrestre.

En outre, les systèmes de défense aérienne sont largement déployés dans le Nord.

Il convient de noter que la société Energy Company basée à Londres a commencé aujourd’hui (dimanche 9-10-2022) un test de pipelines entre le territoire israélien et le champ marin de Karish. Une source libanaise au fait des négociations sur la frontière maritime entre le Liban et Israël a confirmé que le médiateur américain, Amos Hochstein, a informé les autorités libanaises que ce qui se passe est un essai préliminaire.

La source a souligné à l’AFP que les négociations se poursuivent toujours, car Hochstein tient des réunions constantes avec les deux parties.

Elle a indiqué que l’équipe libanaise tiendra une vidéoconférence avec le médiateur américain ce dimanche après-midi.

De son côté, le ministère français des Affaires étrangères a confirmé samedi que Paris a une contribution claire à la médiation américaine.

La société française Total obtiendra une licence pour produire du gaz à partir du champ de Qana, et Israël recevra sa part des revenus à l’avenir.